PRAd'A — Palmarès Régional d'Architecture en Nouvelle Aquitaine

Menu

Maison EN

Surélévation totale et extension d'une échoppe bordelaise / THA
légende : Surélévation totale et extension d'une échoppe bordelaise / crédit : THA

MAÎTRE D’OUVRAGE

Privé

Représenté par

Audrey Urbina

Fonction

Propriétaire

Coordonnées

141 rue de l'école normale - 33 200 - Bordeaux Caudéran
Tel: 06 83 43 87 30
Mail: audrey.urbina@yahoo.com

Architecte mandataire

Thomas Hus Architecte

Coordonnées

32, rue Mouneyra - 33 000 - Bordeaux
Tel: 05 56 17 61 03
Mail: contact@thomashusarchitecte.com

Département

Gironde

Commune

Bordeaux Caudéran

Année de conception

2018

Année de réception du chantier

2020

Montant des travaux HT en euros

220 000

Surface bâtie m²

60

Surface totale du projet m²

120

Caractéristiques du projet

Le projet envisagé est une surélévation complète d'une échoppe bordelaise en pierre, ainsi qu'une extension en rez-de-chaussée, en lieu et place des dépendances qui avaient été ajoutées à l'habitation. Les objectifs de l'opération sont de doter la maison d'une cellule de vie complète en RdC, comprenant, en plus du séjour et de la cuisine, une chambre principale avec pièce d'eau, tandis que l'étage accueille deux chambres d'enfants, avec une salle de bain commune et un sanitaire indépendant. Un espace bureau est aménagé dans le prolongement de la circulation.
La façade existante de la maison est en pierre enduite. Elle est désormais relativement lisse, les modénatures originelles ayant été estompées dans le temps. Le projet de surélévation n'envisage pas une rehausse par mimétisme mais prend le parti d'un matériau et d'une teinte différente. Il s'agit de cette manière d'afficher un attique clairement distingué de l'existant, qui souligne la façade existante sans perturber sa perception et son intégrité.
Le matériau retenu pour le traitement des façades de la surélévation est un bardage bois. Celui-ci est disposé verticalement et pré-vieillis afin de maitriser l'homogénéité de sa teinte dans le temps. L'écriture de façade conjugue deux types de bardage. L'enveloppe générale est traitée avec des tasseaux, tandis que des retraits toute hauteur sont observés au niveau de chaque fenêtre.
Les menuiseries de la surélévation sont associées à un panneau coulissant d'occultation qui s'escamote à l'arrière du bardage en tasseaux. Ces panneaux sont réalisés en lame de bois verticale, caractérisant les retraits d'une deuxième texture de bardage. Ce travail en retrait des fenêtres et sur l'épaisseur du complexe de bardage, permet de donner une variation de l'enveloppe de la surélévation, accrochant la lumière et lui apportant plus de nuances, il s'agit de cette façon d'enrichir la lecture d'une volumétrie simple.

Bet structure

B2S

Images du projet

Emergence de la surélévation / THA
légende : Emergence de la surélévation / crédit : THA
Extension et terrasse sur jardin / THA
légende : Extension et terrasse sur jardin / crédit : THA
Façade sur jardin / THA
légende : Façade sur jardin / crédit : THA
Terrasse solarium / THA
légende : Terrasse solarium / crédit : THA
Belvédère sur le jardin / THA
légende : Belvédère sur le jardin / crédit : THA

Elements techniques

Plan RdC / THA
légende : Plan RdC / crédit : THA / télécharger le PDF
Plan R+1 / THA
légende : Plan R+1 / crédit : THA / télécharger le PDF
Coupe longitudinale perspective / THA
légende : Coupe longitudinale perspective / crédit : THA / télécharger le PDF
Détail des panneaux occultant / THA
légende : Détail des panneaux occultant / crédit : THA / télécharger le PDF