PRAd'A 2019 — Palmarès Régional d'Architecture en Nouvelle Aquitaine

Menu

Centre Technique Environnemental de la COBAS

vue du bâtiment d'accueil / Arthut Péquin
légende : vue du bâtiment d'accueil / crédit : Arthut Péquin

MAÎTRE D’OUVRAGE

Communauté d’Agglomération Bassin Arcachon Sud (COBAS)

Représenté par

Marie-Hélène Des Esgaulx

Fonction

Président de la COBAS

Coordonnées

2, allée d’Espagne – BP 147
33120 ARCACHON
Téléphone : 05 56 22 33 44
E-mail : cobas@agglo-cobas.fr

Architecte mandataire

Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes associés

Coordonnées

13 rue du Cancéra
33000 Bordeaux
Tel: +33 5 56 13 11 06
email: presse@hessamfar-verons.fr

Département

Gironde

Commune

La Teste de Buch

Année de conception

2015

Année de réception du chantier

2018

Montant des travaux HT en euros

5 894 000

Surface m²

5 680

Caractéristiques du projet

Situé dans l’environnement paysager du Canal des Grandes Landes et de l’hippodrome de la Teste de Buch, le centre technique accueille différentes activités réparties dans trois bâtiments qui se font écho grâce à leur identité architecturale : dans le dessin des toitures et l’usage du bois en façade.

Le bâtiment d’accueil, positionné face à l’entrée dans le site, constitue la façade principale de l’équipement. Il se glisse sous une grande toiture en tasseaux de bois qui l’abrite, telle une ombrelle. Un talus végétalisé lui sert d’assise en partie basse, faisant écho à la végétation alentour et ne s’interrompant qu’au droit de chaque entrée. Au sud, l’ombrelle à lamelles de bois se prolonge au-dessus de la terrasse. Les façades alternent avec sobriété vitrage et vêtures bois ajourées, fixes ou mobiles. Elles sont protégées du soleil par l’avancée de toiture qui dessine des jeux d’ombre variant selon l’heure du jour.

Le bâtiment des ateliers et le bâtiment de stationnement présentent, de par leur fonctionnement, des linéaires de façades considérables. Pour réduire leur impact visuel, nous les avons fractionné en modules de dimensions réduites dont les toitures en pentes s’inversent une fois sur deux afin d’alterner chéneaux et faîtages en façades. L’effet de quinconces obtenu permet de créneler la hauteur des bâtiments et d’en atténuer la perception. Il est renforcé par le traitement en damier des façades où alternent panneaux ajourés en bois noble et bardage métallique avec effet miroir. Cette alternance permet en outre l’apport de lumière naturelle au travers des joues latérales des pentes de toits. Enfin, l’usage du même bardage métallique en façade et en toiture offre une identité homogène à l’ensemble. Ainsi conçus les bâtiments techniques singularisent la typologie du hangar industriel traditionnel et renvoient à une échelle plus humaine.

Pour cet équipement, nous avons également porté une grande attention à la gestion des flux et à la sécurité des usagers.

Images du projet

vue arrière du bâtiment de stationnement / Arthut Péquin
légende : vue arrière du bâtiment de stationnement / crédit : Arthut Péquin
bâtiment d'accueil / Arthut Péquin
légende : bâtiment d'accueil / crédit : Arthut Péquin
vue de la toiture du bâtiment de stationnement / Vincent Delage
légende : vue de la toiture du bâtiment de stationnement / crédit : Vincent Delage
l'aire de lavage et le bâtiment d'accueil / Arthut Péquin
légende : l'aire de lavage et le bâtiment d'accueil / crédit : Arthut Péquin
Vue aérienne de l’implantation des bâtiments / Vincent Delage
légende : Vue aérienne de l’implantation des bâtiments / crédit : Vincent Delage

Elements techniques

plan de situation / MHJV
légende : plan de situation / crédit : MHJV /
plan masse / MHJV
légende : plan masse / crédit : MHJV /
plan RDC et R+1 / MHJV
légende : plan RDC et R+1 / crédit : MHJV /
coupes et façades / MHJV
légende : coupes et façades / crédit : MHJV /
schéma des flux / MHJV
légende : schéma des flux / crédit : MHJV /