PRAd'A 2019 — Palmarès Régional d'Architecture en Nouvelle Aquitaine

Menu

BASE D’EAUX VIVES DU PONT D’ESPAGNE – JURANÇON (64)

Vue générale de la Base d'Eaux Vives / Franck Bouillet
légende : Vue générale de la Base d'Eaux Vives / crédit : Franck Bouillet

MAÎTRE D’OUVRAGE

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION PAU BÉARN PYRÉNÉES

Représenté par

FRANÇOIS BAYROU

Fonction

PRÉSIDENT

Coordonnées

Hôtel de France
2 bis place Royale
64000 Pau
05 59 11 50 50
contact@ville-pau.fr

Architecte mandataire

LEJEUNE+MOUREAUX ARCHITECTES

Coordonnées

1 PLACE DE LA LIBÉRATION
64000 PAU
05 59 02 21 24
contact@lm-archi.fr

Département

Pyrénées-Atlantiques

Commune

JURANÇON

Année de conception

2017

Année de réception du chantier

2018

Montant des travaux HT en euros

1 524 000

Surface m²

1 535

Caractéristiques du projet

Établie sur les berges du Gave, la Base d’Eaux Vives s’inscrit dans le projet d’aménagement du Parc Naturel Urbain du Gave de Pau.
L’enjeu de cette réhabilitation est multiple ; il s’agit de renforcer la dynamique des sports d’eaux vives dans l’agglomération par la valorisation urbaine et paysagère des espaces publics du Gave. L'idée principale est donc de se fondre dans l’environnement tout en recréant une image contemporaine du site.
Le projet prévoyait la démolition de deux bâtiments dont l’état de dégradation empêchait leur réhabilitation, la réorganisation du stationnement et l’aménagement paysager du site marqué par la présence de platanes, de frênes, de saules et dont la conservation fut un invariant du projet.
Les nouveaux bâtiments sont implantés sur la plateforme haute de la parcelle pour surplomber la rivière, accessible par une plateforme en contrebas. Le projet se développe en RDC pour s’intégrer dans le paysage linéaire des Bords du Gave. Un premier bâtiment est destiné à l'accueil du public comprenant bureaux, club House et salle de réunion. Un deuxième bâtiment comprend les vestiaires du club. Le reste des bâtiments conservés regroupe les locaux de stockage pour les diverses embarcations.
Plusieurs percées entre les bâtiments permettent d’accéder au Gave dans une continuité d’usage entre le parvis et les berges. Ces nouvelles constructions "cadrent" des vues qu’une vaste terrasse prolonge en surplombant la rivière.
Les volumes créés sont bruts pour retrouver le caractère naturel et minéral du Gave. Les parois en béton banché se creusent de coursives et se dilatent en avancées de toitures pour ménager des espaces extérieurs protégés. Les espaces intérieurs largement vitrés s’ouvrent complètement sur le Site. Un bardage ajouré en mélèze brut unifie bâtiments neufs et existants dans un langage commun. La toiture comme cinquième façade participe à l’intégration dans le Site en se végétalisant ; offrant ainsi depuis la rivière un nouveau visage à la base.

Bet structure

BERNADBEROY INGÉNIERIE

Bet fluides

SETAH

Économiste

LABADIOLLE

Paysagiste

A+R SALLES PAYSAGISTES

Autres

ERGONOMIE : ANTEIS

Images du projet

Entrée principale / Franck Bouillet
légende : Entrée principale / crédit : Franck Bouillet
Terrasse en porte-à-faux sur le Gave / Franck Bouillet
légende : Terrasse en porte-à-faux sur le Gave / crédit : Franck Bouillet
Vue générale depuis le Gave de Pau / Franck Bouillet
légende : Vue générale depuis le Gave de Pau / crédit : Franck Bouillet
Parvis de la Base d'Eaux Vives / Franck Bouillet
légende : Parvis de la Base d'Eaux Vives / crédit : Franck Bouillet
Vue générale avant réhabilitation / A+R SALLES
légende : Vue générale avant réhabilitation / crédit : A+R SALLES

Elements techniques

PLAN MASSE / L+M ARCHITECTES
légende : PLAN MASSE / crédit : L+M ARCHITECTES / télécharger le PDF
REZ-DE-JARDIN / L+M ARCHITECTES
légende : REZ-DE-JARDIN / crédit : L+M ARCHITECTES / télécharger le PDF
REZ-DE-CHAUSSÉE ACCUEIL / L+M ARCHITECTES
légende : REZ-DE-CHAUSSÉE ACCUEIL / crédit : L+M ARCHITECTES / télécharger le PDF
COUPES-FAÇADES / L+M ARCHITECTES
légende : COUPES-FAÇADES / crédit : L+M ARCHITECTES / télécharger le PDF
COUPES-FAÇADES / L+M ARCHITECTES
légende : COUPES-FAÇADES / crédit : L+M ARCHITECTES / télécharger le PDF