PRAd'A — Palmarès Régional d'Architecture en Nouvelle Aquitaine

Menu

La maison du Pignada

La forêt aujourd’hui, la galerie / Quentin Trey
légende : La forêt aujourd’hui, la galerie / crédit : Quentin Trey

Équipe

Quentin TREY

Problématique et caractéristiques du projet

30 juillet 2020. Un incendie se déclare dans la forêt du Pignada à Anglet, ravage quatre-vingt-dix hectares de pinède et laisse un vaste champ calciné marqué par les traces des engins forestiers.
Au cœur de cette forêt disparue, le projet développe un lieu de contemplation du sol dans sa souffrance, de la forêt qui se régénère et de la vie qui redémarre. Architecture filaire d’éléments de bois assemblés, c’est un lieu sans eau ni électricité. Maison de la forêt en tant que bien commun, il n’y a pas de guichet ou d’entrée formelle, le cheminement, bien que suggéré par l’architecture reste libre.
La construction affirme sa géométrie. Elle décline la forme du carré, par des travées égales et un rythme de colonnes régulier. Ce volume tramé prend ses mesures du site, des alignements du grand paysage et des tracés des sentiers restants. La ligne de toit d’une horizontalité parfaite affirme cette architecture comme artefact pour mieux mettre en lumière la nature. Le projet se crée dans ce contact, révélant tant la transformation du matériau par le savoir-faire de l’homme que la renaissance de la forêt qui réinvestit la dune.
Les plus beaux troncs du site sont réemployés comme éléments constructifs. Stigmate de l’incendie, l’écorce brûlée accroche la lumière à l’instar des cannelures de la colonne antique autant qu’elle protège la construction par sa couche de carbone.
L’architecture joue des vallons naturels du site pour initier le mouvement, partant du sol pour s’élever peu à peu accompagnant les arbres dans leur croissance. Galeries et pauses contemplatives s’enroulent autour d’un enclos laissé libre de toute intervention humaine. Telle une œuvre de musée, l’enclos attire le regard du passant qui observe, au fil des saisons, une œuvre changeante, celle de la repousse de son sol sanctuarisé. L’ascension s’achève sur un bassin suspendu, miroir vers le ciel, qui reflétera le feuillage de la forêt en devenir. Demain, la forêt remplacera la géométrie de l’homme.

Images du projet

La forêt aujourd’hui, la maison de la forêt / Quentin Trey
légende : La forêt aujourd’hui, la maison de la forêt / crédit : Quentin Trey
La forêt aujourd’hui, la canopée / Quentin Trey
légende : La forêt aujourd’hui, la canopée / crédit : Quentin Trey
La forêt demain, la galerie / Quentin Trey
légende : La forêt demain, la galerie / crédit : Quentin Trey
La forêt demain, la rampe / Quentin Trey
légende : La forêt demain, la rampe / crédit : Quentin Trey
La forêt demain, le bassin / Quentin Trey
légende : La forêt demain, le bassin / crédit : Quentin Trey

Elements techniques

Axonométrie programmatique / Quentin Trey
légende : Axonométrie programmatique / crédit : Quentin Trey / télécharger le PDF
Plan RDC : Socle (N+6.5m) / Quentin Trey
légende : Plan RDC : Socle (N+6.5m) / crédit : Quentin Trey / télécharger le PDF
Plan R+1 : Galeries (N+14m) / Quentin Trey
légende : Plan R+1 : Galeries (N+14m) / crédit : Quentin Trey / télécharger le PDF
Plan Masse / Quentin Trey
légende : Plan Masse / crédit : Quentin Trey / télécharger le PDF
Axonométrie structurelle Galerie / Quentin Trey
légende : Axonométrie structurelle Galerie / crédit : Quentin Trey / télécharger le PDF
Principe d’assemblage de la charpente par liernes clavetées / Quentin Trey
légende : Principe d’assemblage de la charpente par liernes clavetées / crédit : Quentin Trey / télécharger le PDF